PROJET
Saint Pierre la Rivière
LIEU
Orne, France
DATE
2011

Eglise Saint-Pierre, XIIIe – XVIIIe siècle

Située à flanc de colline, l’église de Saint-Pierre-la-Rivière domine toute la vallée sud de la commune depuis des siècles. Depuis des générations, des modifications ont été apportées dans le but premier de l’améliorer, mais certaines de ces interventions l’ont malheureusement dénaturée. Des travaux de restauration devenaient ainsi nécessaires, d’autant plus que le mur pignon Est, qui déversait déjà fortement, s’est éboulé à l’arrière du retable en 2002.

Consciente de la valeur patrimoniale de son église, la commune de Saint-Pierre-la-Rivière a rapidement pris les dispositions nécessaires pour assurer la sauvegarde de cet édifice, en demandant une étude préliminaire à l’Atelier Touchard Architectes au projet de restauration.

Très simplement, construite en moellons de silex pour l’ensemble de la maçonnerie et en pierre de taille calcaire pour les ouvertures anciennes, l’église de Saint-Pierre se compose d’une nef unique à laquelle un chœur au chevet à fond plat est annexé. Cette organisation est représentative d’une construction médiévale dont l’édification remonterait – d’après les textes – au XIIIe siècle. Les modifications des couvertures au cours des siècles suivants n’ont pas endommagé la volumétrie d’origine et les charpentes ont également pu conserver leurs dispositions initiales. Une sacristie a ensuite été rajoutée contre le chœur au XVIIIe siècle.

L’étude  a permis de mettre en évidence les pathologies importantes qui nuisaient à la stabilité et de ce fait à la pérennité de l’édifice. L’analyse s’est focalisée davantage sur le chœur de l’édifice, et plus précisément sur la maçonnerie et la charpente, là où les mesures d’urgence étaient à prendre pour assurer la conservation de l’édifice. Pendant l’été 2011, la restauration du retable du XVIIe a ainsi accompagné les travaux de restauration de la charpente dont la mise en œuvre date de 1253 : celle-ci a la particularité d’avoir conservé un système d’assemblage remontant à la fin du XIIIe siècle, comme en témoigne l’absence de faîtage et les arbalétriers liés à leur tête par tenon et mortaise.

A cette occasion, une découverte incroyable a été faite. Lors des travaux de restauration, l’entreprise de charpente, accompagnée par l’atelier Touchard, a pu mettre à jour une fresque sans doute réalisée pour parachever la construction du chœur de l’église. Vraisemblablement datée du XVe siècle, cette représentation monumentale de Saint-Christophe, le Géant portant l’Enfant Jésus sur son épaule, est unique par sa dimension et son originalité. Son état de conservation impose une prochaine restauration.

Maitre d’Ouvrage

Commune de Saint-Pierre-la-Rivière

Opération

Restauration