PROJET
Sées
LIEU
Orne, France
DATE
2002

Aménagement du parvis de la cathédrale

Au Moyen-Age, Sées est formée de trois bourgs, chacun organisé autour d’un édifice religieux : le bourg-l’Evêque regroupé autour de la cathédrale, le Bourg-le-Comte situé à l’emplacement de l’église Saint-Pierre et de la motte castrale. Enfin le Bourg-l’Abbé relevait de l’abbaye Saint-Martin. Dans le Bourg-l’Evêque, s’est développé un évêché très organisé, une ville dans la ville, fermée aux laïcs. Le parvis, alors nommé Place du Parquet est cadré par la cathédrale, le tribunal aujourd’hui dis­paru, l’habitat et les commerces. Nous sommes alors dans un espace très structuré avec une place fermée, sans composition de grandes perspectives. Cette organisation urbaine est typique de la place publique du Moyen-Age. Au fil du temps, la perception de cette place s’est déstructurée, notamment par la démolition de certains bâtiments périphériques, et par le percement d’une nouvelle voie venant diviser cette place en deux espaces. Malgré la construction de la mairie en 1850, ce parvis (renommé place Charles de Gaulle), est devenu un espace sans grande qualité urbaine dont l’aménagement est voué à un esprit fonctionnaliste, voué principalement à la voiture.

La présente étude répondait à un concours national pour le réaménagement de ce parvis ainsi que des rues adjacentes.  La proposition était d’instaurer un dialogue entre les deux édifices bordant cette place : la cathédrale et la mairie. C’est donc dans l’objectif de mettre en valeur les deux édifices que le projet propose de restituer le côté morcelé de l’ancienne place du Parquet. Cette place serait traitée comme une articulation entre : la place de la mairie, qui pourrait avoir son organisation propre en fonction de sa composition symétrique, et le Parvis de la Cathédrale qui pourra lui aussi retrouver son sens et son organisation de place moye­nâgeuse.

Maitre d’Ouvrage

Commune de Sées

Opération

Urbanisme