Construit au milieu du XVIIIème siècle sur des bases médiévales, le château de Torchamp est un parfait exemple de château du siècle des lumières construit entre cour d’honneur et jardin d’agrément. Il présente une grande modernité dans le fonctionnement du domaine avec son moulin produisant l’énergie hydraulique qui alimente le château, la scierie et tous les bâtiments annexes.

Une première avenue entre route et rivière ouvre sur la grande avenue conduisant au château. Elle s’achève par un portail qui donne accès à la cour d’honneur. Cette cour, fermée au nord par des douves sèches est délimitée à l’est par la chapelle, à l’ouest par les écuries, ces corps de bâtiments se répondant par une implantation en symétrie. Le château délimite le fond de cour. La symétrie originelle de la composition a toutefois été modifiée par l’extension du château en 1763. La déclivité du terrain autorise la réalisation d’un jardin étagé avec deux niveaux de parterres clos de murs et un accès à la pièce d’eau.

L’Atelier Touchard réalise le diagnostic à la restauration de ce bel ensemble. Après une analyse exhaustive des bâtiments, tant au niveau de l’histoire que de l’écriture architecturale et des pathologies, l’Atelier Touchard propose un projet de restauration du domaine.

Le projet est accompagné d’un phasage de travaux prenant en compte les priorités, au regard de l’état des bâtiments, ainsi que des capacités de financement élaborées à partir des différentes sources de subvention et des moyens de défiscalisation.